• Localisation

    Rouen (76)

  • Maîtrise d'ouvrage

    Fondation de l’Armée du Salut

  • Maîtrise d'œuvre

    studaré

  • Equipe BET

    Keul Eco + Bost Ing + WOR + studio D A P

  • Phase en cours

    ESQ septembre 2021

  • Performance

    RT 2012 / RE 2020

  • Mission

    Complète en lots séparés

  • Type de projet

    Restructuration lourde + construction neuve

  • Surface

    1 170 m²

  • Montant des travaux

    2 200 000 € HT

La pension de famille Océanite et l’établissement le Poste partagent leurs locaux dans un bâtiment ancien et remarquable du centre-ville de Rouen. L’Océanite loge aujourd’hui 16 personnes dans des studios, qui partagent en plus différents espaces communs. La Fondation de l’Armée du Salut conçoit un projet global sur ses deux établissements pour assurer des conditions adaptées aux personnes à mobilité réduite. la Fondation souhaite augmenter la capacité de la pension à 24 habitants.

Studaré propose une restructuration profonde de cet hôtel bourgeois du XIXe siècle qui accueillait historiquement les appartements et l’industrie de la famille propriétaire. Les travaux incluent le remaniement des étages pour créer de nouveaux appartements et une dépose partielle des annexes situés en fond de parcelle. Cette démolition permet de construire une extension neuve dans la cour, qui accueillera les bureaux du Poste et de nouveaux logements.

Les circulations sont repensées, les escaliers existants maintenus et complétés par un ascenseur. La façade historique comme l’escalier monumental sont réhabilités et mis en valeur. L’accès depuis la rue revient dans le passage cocher historique ; grâce à l’installation d’une rampe, le bâtiment assure intégralement l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite.

Tous les logements, dont les surfaces étaient parfois inégalitaires à cause des contraintes de l’existant, sont réagencés dans les étages pour gagner en homogénéité. Les habitants participent à définir les prestations intérieures des espaces communs et de leurs studios. Studaré organise des ateliers de concertation pour valoriser la parole des professionnels et des habitants.

Le chantier se déroule par phases successives, en site occupé. La communication avec les équipes du Poste et de la pension de famille est au cœur du projet, elle est la clef du bien-être des résidents et du public accueilli.